Le livre Père riche, père pauvre a été largement critiqué, mais il est néanmoins devenu un classique du monde financier moderne. C’est pourquoi il s’est vendu à plus de 32 millions d’exemplaires.

UN ENSEIGNEMENT DE L’ÉDUCATION FINANCIÈRE

Ce livre raconte l’histoire de l’auteur et de ses deux pères. Ces derniers sont son propre père, et le père de son meilleur ami depuis l’enfance. Ces deux hommes étaient très différents dans leur façon de gérer leur budget.

Dans ce livre, l’idée est développée que les gens ont tendance à avoir trop peur de se lancer réellement dans la vie, et de prendre le contrôle de leurs finances.

En outre, nous comprenons que deux sentiments négatifs créent une sorte de tabou autour de l’argent : la peur et la cupidité. Ces deux sentiments nous font penser que nous devons jouer la sécurité lorsqu’il s’agit de notre argent, mais la sécurité financière n’existe pas vraiment. Vous pouvez perdre votre emploi du jour au lendemain, vous pouvez vous endetter, vous pouvez traverser des périodes difficiles, et tout un tas d’autres choses peuvent perturber notre vie quotidienne.

Mais la peur nous empêche de prendre les meilleures décisions. Par exemple, si vous recevez une prime au travail, la meilleure chose à faire serait d’investir cet argent dans quelque chose qui peut vous rapporter, comme de l’immobilier, des actions, etc. En faisant cela, vous avez 60% de chances de gagner gros, mais vous avez aussi 40% de chances de tout perdre. La peur nous pousse donc généralement à abandonner ce genre d’idée, alors qu’elle peut s’avérer payante à moyen et long terme.

Ensuite, la cupidité peut également conduire à l’échec financier. En effet, si vous avez de l’argent, vous pouvez aussi tout dépenser dans des objets luxueux, comme une nouvelle voiture, et dans ce cas, vous êtes sûr de perdre tout votre argent, qui sera englouti dans des dépenses parfois inutiles. Être superficiel coûte cher, mais ne rapporte pas d’argent.

APPRENEZ À FAIRE LES BONS CHOIX

C’est pourquoi l’auteur de ce livre a décidé de proposer une certaine éducation financière, afin que les lecteurs soient informés des options qui s’offrent à eux, et des erreurs à ne pas commettre.

Vous devrez vous discipliner et apprendre à faire les bons choix. Par exemple, vous devez penser à votre retraite et commencer à épargner dès maintenant, car si vous ne le faites pas, vous ne pourrez pas y remédier plus tard. Mais beaucoup de jeunes ne pensent pas à cela parce que la retraite est encore loin pour eux. Malheureusement, on ne leur a jamais appris cela à l’école.

L’auteur explique que les finances sont en grande partie une question d’état d’esprit. Vous devez commencer à travailler pour apprendre et vous améliorer, et pas seulement pour gagner. N’hésitez jamais à sortir de votre zone de confort pour apprendre de nouvelles choses. Cela vous aidera toujours. Pensez également à économiser environ 5 % de votre salaire chaque mois pour le réinvestir dans des livres ou des cours qui vous aideront à apprendre à bien gérer vos finances. C’est un bon investissement qui vous aidera à vous enrichir.

SORTEZ DE VOTRE ZONE DE CONFORT

Vous devez également apprendre à vous mettre en danger de temps en temps. Car si vous jouez la sécurité tout le temps, vous ne gagnerez jamais, car vous ne jouerez pas. Comme on dit, il faut jouer pour gagner. Prenez donc des risques mesurés.

Évaluez les possibilités, les chances que vous avez de réussir, et jouez. Mais il est important de trouver le bon équilibre, et de ne pas prendre trop de risques, sinon vous vous retrouverez en difficulté.

Lorsque vous utilisez de l’argent pour investir, par exemple, partez du principe que cet argent est dépensé et donc perdu. Ainsi, si vous perdez tout, cela aura moins d’impact sur votre moral. Vous devez conditionner votre esprit à une perte potentielle, même si elle ne se produit pas.

RESTEZ MOTIVÉ ET COHÉRENT

Ensuite, l’une des choses importantes que l’auteur souligne est que vous devez tout faire pour rester motivé, car il peut être difficile de rester discipliné et de garder le contrôle à tout moment. Pensez donc à dresser une liste des choses que vous voulez et que vous ne voulez pas. Cela vous aidera à vous motiver de temps en temps.

Prenez également l’habitude de faire vos comptes au début du mois. Ainsi, vous verrez tout de suite ce qu’il vous reste et ce que vous pouvez ou ne pouvez pas vous permettre.

Essayez autant que possible d’investir dans des actifs, et non dans des passifs (dettes, etc.). Les dettes sont des choses qui vous coûtent de l’argent et ne vous rapportent rien, comme une voiture, une machine à laver, un prêt, etc. Les actifs sont des investissements qui vous rapportent de l’argent à long terme.

S'abonner à notre Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistrés avec succès !

Share This

Partagez ceci

Partagez cet article avec vos amis !