Dans le contexte actuel de la pandémie qui a détruit des emplois, mais surtout du développement de nouveaux outils technologiques qui mettent de nombreuses entreprises à la portée de tous, l’envie d’entreprendre est loin de se tarir. L’envie de créer sa propre entreprise touche de plus en plus de Français, quels que soient leur milieu social, leur sexe, leur âge ou leur origine.

Certains d’entre eux hésitent encore à franchir le pas. La raison ? Certains obstacles liés à l’entrepreneuriat. Si l’on parvient à les appréhender, ils ne peuvent plus être considérés comme de lourds obstacles mais comme de simples formalités. Voici les obstacles liés à la création d’entreprise, ainsi que leurs solutions.

1- Le manque de temps

Lorsque l’on occupe déjà un poste ou que l’on a de nombreuses responsabilités, la création d’une entreprise reste difficile à envisager. Le temps reste un élément essentiel pour parfaire votre projet : l’établir rapidement risque de faire des erreurs et de vous conduire à l’échec. De nombreux entrepreneurs ont été salariés avant de créer leur entreprise.

 Si quitter votre emploi vous est impossible au début, certaines lois qui encouragent l’entrepreneuriat permettent aux futurs entrepreneurs de consacrer un ou deux jours par semaine à leur projet (sous certaines conditions, comme avoir plus de 24 mois d’ancienneté dans l’entreprise). Il ne vous reste plus qu’à aménager votre emploi du temps pour vous lancer.

2– Le manque de financement

Un obstacle majeur reconnu par de nombreux dirigeants à leurs débuts reste le manque de financement. Pour lancer un projet prometteur, le budget doit être disponible. Si vous ne démarrez avec rien en poche, les banques et les organismes de prêt ont tendance à vous fermer les portes. Il serait insensé de passer à côté du projet de votre vie, juste parce que l’investissement pose un problème.

 Rappelez-vous que l’aventure de Steve Jobs a commencé dans un simple garage… Certaines aides, mises en place par l’Etat ou par des organismes favorisant la création d’entreprises, vous permettent de vous lancer dans l’entrepreneuriat. Par exemple, le PCE (Prêt à la création d’entreprise), proposé par BIP France, représente un prêt entre 2 000 et 7 000 euros. C’est une aide non négligeable pour vous permettre de vous lancer.

3– La lourdeur des démarches administratives

La partie administrative liée à la création d’une entreprise peut rebuter de nombreuses personnes. Les documents officiels semblent longs et difficiles à obtenir pour quelqu’un qui n’est pas un expert en la matière. Mais ne baissez pas les bras !

Là encore, il existe de nombreux moyens pour vous aider dans vos démarches. Certains sites internet vous permettent de remplir rapidement un ensemble de documents expliquant, de manière simple et efficace, les démarches à effectuer. Une démarche qui peut faire peur mais qui sera vite oubliée.

4– Un réseau (trop) faible

Un entrepreneur a besoin de s’entourer d’un bon réseau. Cependant, quand on débute, cette prérogative peut être difficile à appréhender. Pas de panique ! Il existe quelques clés pour affiner votre carnet d’adresses. Tout d’abord, passez en revue les contacts de votre famille et de vos amis, qui peuvent être une véritable mine d’or.

Si vous suivez une formation ou tentez votre chance dans un concours d’entrepreneuriat, vous aurez beaucoup plus de chances de rencontrer des professionnels, voire de futurs partenaires. N’hésitez pas à prendre des risques. Renseignez-vous sur les personnes ou le type de profils que vous aimeriez avoir parmi vos contacts et allez les rencontrer : une démarche ambitieuse mais qui porte souvent ses fruits.

5- La peur du risque

En France, plus de 50% des entreprises créées disparaissent avant d’atteindre leur sixième année d’existence. Ces chiffres peuvent paraître effrayants et freiner un certain nombre d’entrepreneurs. Quoi de plus fou que d’investir son temps, son énergie et ses économies dans une entreprise dont le succès n’est pas garanti ? Essayez de surmonter vos peurs ! “N’hésitez pas à prendre des risques.

 Contrairement aux idées reçues, le risque que vous prenez en créant votre propre entreprise est bien inférieur aux bénéfices que vous pouvez en tirer. Et vous ne pouvez pas gagner si vous ne prenez pas de risques”, affirme Diaa Elyaacoubi, fondateur de Streamcore. Et même si le projet ne s’avère pas aussi réussi que vous l’espériez, vous aurez toujours le mérite d’avoir vécu une aventure enrichissante et instructive.

6- Un mode de vie trépidant

Devenir entrepreneur implique un véritable changement de rythme de vie, surtout les premières années. Oubliez les 35 heures de travail par semaine et parfois le double ! L’entrepreneuriat occupe la totalité de votre vie, qui ne sera pas de tout repos. Mais après tout, combien de personnes ont la possibilité de réaliser leurs rêves grâce à leur travail ?

Une chance de vivre une aventure passionnante vous est offerte, alors saisissez-la ! Apprenez également à équilibrer votre vie professionnelle et personnelle pour lutter contre le stress et la peur de l’échec.

7-Le véritable manque de motivation

Parmi tous les obstacles que nous avons précédemment évoqués, le seul qui n’a pas de solution semble être le manque de motivation. Si vous n’êtes pas passionné par votre projet, il ne sert à rien de le lancer ! Un entrepreneur doit être ambitieux mais aussi motivé par ses idées en toutes circonstances.

Le manque d’envie n’a pas sa place dans le monde de l’entrepreneuriat. Si, au contraire, vous pensez être très motivé et avoir une réelle confiance dans vos projets, alors foncez ! Prenez votre destin en main et devenez le leader que vous avez toujours voulu être.

S'abonner à notre Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistrés avec succès !

Share This

Partagez ceci

Partagez cet article avec vos amis !