Si le business plan est souvent critiqué dès la création de l’entreprise, car il est souvent irréaliste, il reste un outil particulièrement utile à toutes les étapes de l’entreprise. Vous avez dû le rédiger avec beaucoup de soin et au prix de nombreuses remises en question.

 Vous avez dépensé beaucoup d’énergie mais, comme beaucoup d’entrepreneurs, une fois cette phase terminée, vous décidez de ne pas le ranger dans un coin de votre ordinateur. S’il devient rapidement obsolète, il peut, avec une mise à jour, devenir une référence et une boussole. Voici quelques explications.

Ne pas perdre la ligne directrice

Comprenant entre 20 et 50 pages, il est avant tout l’occasion de poser les bases de ce qu’est votre entreprise, même s’il est probable qu’elle évolue avec le temps. Le business plan reste la vitrine de votre future entreprise et décrit, entre autres : votre présentation personnelle, la forme juridique, les services envisagés, la clientèle visée, l’environnement concurrentiel, les moyens matériels, humains, promotionnels ou financiers disponibles et nécessaires ainsi que les chiffres prévisionnels.

Si tous les chiffres sont susceptibles d’évoluer et de s’affiner, le business plan reste un outil indispensable pour garder votre ligne de conduite et aller dans une direction qui vous évitera de vous disperser dans tous les domaines. Il présente votre projet entrepreneurial et votre vision à long terme et peut vous aider à vous souvenir des raisons qui ont fait le succès de votre entreprise dans les premières années. Il peut vous permettre de comprendre les raisons d’un changement de votre modèle économique et de les analyser avec sang-froid.

Notez que vous pouvez aussi bien confier la réalisation de votre business plan à un expert-comptable que le créer vous-même même si certaines décisions auront été prises en fonction d’éléments dont ils ne disposent pas. Des logiciels spécifiques édités par les grands noms de la comptabilité française existent si vous souhaitez vous faciliter la tâche.

Pour mettre à jour vos prévisions

En raison de sa complexité, le business plan a tendance à être mis de côté par les entrepreneurs une fois leur activité lancée. Néanmoins, il est bon de rappeler que cet outil vous permet de suivre votre activité et de la comparer à vos précédentes prévisions.

Le suivi peut prendre la forme d’un tableau de bord avec les éléments de contrôle suivants : mise en œuvre des moyens et actions prévus, respect des coûts, réalisation du chiffre d’affaires prévisionnel… et pour aller plus loin, il peut vous aider concernant la trésorerie, les amortissements, le financement, les résultats…. L’actualiser revient donc à l’affiner, car votre expérience de terrain vous indiquera les variables qui n’ont pas été atteintes et que vous devrez prendre en compte.

Il est clair que les capacités du business plan, en termes de prévision, ne s’arrêtent pas à la phase de pré-création du projet, et qu’elles restent essentielles à l’entreprise quelle que soit sa période de vie. L’outil vous permet d’avoir une longueur d’avance et d’avoir une vision de l’avenir en termes de chiffre d’affaires, de bilan et de compte de résultat.

 Cette notion d’anticipation vous permet, par exemple, de prévoir des adaptations ou d’organiser de nouvelles perspectives de développement pour votre activité. Votre business plan est donc un outil de planification et de décision.

En effet, il vous permet de voir si vos prévisions ont été corrigées au fil du temps, mais aussi de montrer s’il existe de nouveaux points sur lesquels vous devriez porter votre attention pour l’avenir, et ce en intégrant les évolutions du marché qui se sont produites. Nous pouvons citer comme exemple l’arrivée d’un nouveau concurrent qui pourrait avoir des répercussions sur le chiffre d’affaires de l’entreprise ou encore la digitalisation massive d’une entreprise.

Votre business plan peut toujours être utilisé

Il est important de mettre à jour régulièrement le business plan car il peut toujours être utile à vos investisseurs passés mais aussi futurs. La mise à jour régulière de votre business plan peut vous être demandée mais surtout peut être utile en cas de levée de fonds ou lorsqu’un besoin de financement se fait sentir.

 Si vos bilans peuvent souvent vous permettre de vous en sortir, ce n’est pas toujours le cas et les mettre à jour quelques années plus tard peut prendre beaucoup de temps si vous les avez laissés de côté pendant des années. Ne soyez donc pas pris au dépourvu et pensez à vous y intéresser régulièrement.

 

D’un point de vue plus global, tous les partenaires de l’entreprise sont assez friands de cet outil et apprécient que vous le leur communiquiez de temps en temps s’ils en font la demande. Surtout, le business plan peut vous permettre de faire le point avec vos partenaires, voire avec vous-même, sur la stratégie de l’entreprise, qui a pu évoluer considérablement avec les retours du terrain.

 Une réunion sur le business plan peut être l’occasion de discuter de certains points et de partager vos convictions sur l’avenir avant de se retrouver dans une impasse. Par exemple, votre partenaire peut avoir une vision de l’avenir de l’entreprise qui a changé et ne pas vous en parler. De même, cela peut être le cas pour vous.

J’investis sereinement en immobilier locatif: 7 clés pour sortir du brouillard fiscal

S'abonner à notre Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistrés avec succès !

Share This

Partagez ceci

Partagez cet article avec vos amis !